Notions de source d’information, de source primaire, de source secondaire

« Qu’est-ce qu’une source d’information ?

Par « source », on entend origine de l’information. Cette dernière peut être plus ou moins directe et plus ou moins clairement mentionnée.

Source primaire ou secondaire ?

Dans un article, une source peut être plus ou moins directe et plus ou moins clairement mentionnée. On peut dès lors distinguer deux types de sources : les sources primaires et les sources secondaires.

1. La source primaire est un élément de première main : un témoin d’événement, un participant à une réunion, un enregistrement vidéo, une photographie, un document écrit… Par exemple : « D’après notre envoyé spécial sur place » ou « Selon ce document »

2. Les sources secondaires font appel à un ou plusieurs intermédiaire(s) :cela peut être le récit d’un média ou d’un livre d’histoire, une anecdote racontée par quelqu’un qui n’était pas présent au moment où elle a eu lieu mais qui raconte ce qu’on lui en a dit, etc. Par exemple : « Selon un témoin interrogé par l’AFP » ; « Mon grand frère m’a dit qu’un ami lui avait dit que »

Le cas des sources anonymes

Parfois, les journalistes donnent la parole à des contacts sous couvert de l’anonymat, pour les protéger. Leur utilisation fait débat dans les rédactions des médias, certaines y ayant recours plus régulièrement que d’autres, que ce soit dans le domaine de l’investigation ou dans celui de la politique, où l’expression « dans l’entourage de » est classique.

D’une manière générale, on peut considérer qu’il est préférable qu’un média explique, quand il a recours à une source anonyme, pourquoi il a fait ce choix (cela peut être pour des raisons de sécurité ou de confidentialité par exemple). Face à une source anonyme, on peut également attendre d’un média sérieux qu’il vérifie ses affirmations et les mette en balance avec d’autres éléments ou sources identifiées.

Toute source a ses limites

Dans leur travail, les journalistes essaient de multiplier les sources des informations, en essayant de faire en sorte qu’elles soient les plus directes possible, pour les vérifier. Il est important de le faire car plusieurs sources, même primaires, peuvent donner des éléments contradictoires et des précisions sur un même événement. On peut donc accorder d’autant plus d’importance à une information qu’elle donne des éléments venant de sources variées et identifiées.

Il faut avoir conscience des limites de chaque source : par exemple, les différents acteurs d’un événement auront souvent tendance à tirer la couverture à eux : « C’est grâce à moi que… » Il est alors important de ne pas se fier à une seule source d’information. C’est ce qui différencie le travail journalistique de la publicité, par exemple, qui à tendance à présenter les choses à l’avantage d’une seule personne ou marque. »

Publicités

« Propaganda Comment manipuler l’opinion en démocratie »

 

Les Éditions Zones / La Découverte diffusent en ligne le texte d’un des livres d’Edward Bernays qui fut un maître américain de la propagande en démocratie au XXe s :

Référence bibliographique et lien : Edward Bernays. Propaganda Comment manipuler l’opinion en démocratie. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Oristelle Bonis, préface de Normand Baillargeon. Éditions Zones / La Découverte, Paris, 2007. URL: http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=21

Citation d’un journaliste sur ce livre :

« Comment manipuler l’opinion » Les leçons d’Edward Bernays, neveu de Freud

Ce livre devrait être inscrit au programme de tous les lycéens. Sa valeur civique serait au moins égale à celle de la lettre de Guy Môquet. La lecture et le commentaire à voix haute de l’ouvrage d’Edward Bernays, tranquillement sous-titré Comment manipuler l’opinion en démocratie, serait une oeuvre de salut public. »

Source : Stehli Jean-Sébastien, « Introduction à la propagande », www.lexpress.f [en ligne], page publiée le 25/10/2007. URL : https://www.lexpress.fr/culture/livre/propaganda_822394.html

Référence d’un film documentaire sur la vie professionnelle de propagandiste d’Edward Bernays :

Jimmy Leipold, « Propaganda – La fabrique du consentement » (« Edward Bernays und die Wissenschaft der Meinungsmache », 2017, 54 min, production INA – Institut National de l’Audiovisuel, œuvre diffusée sur Arte France le 14 juin 2018.

 

 

« La télévision », poème de Louis-Malo Pellegrin, élève de 1ère S1

 

Bonjour,

Louis-Malo Pellegrin, élève de 1ère S1, m’a demandé si je pouvais imprimer son poème « La télévision », composé dans le cadre d’un travail avec sa professeure de français Me Delettre. L’ayant trouvé très réussi, je lui ai demandé si je pouvais le publier sur le blog du CDI. Le voici :

 

La Télévision

 

Cette étrange lucarne, au milieu des maisons

Représente désormais, attraction démoniaque

Incontournable phare, la civilisation…

 

Chaque homme est fasciné par ses images en vrac,

Regard halluciné, sens critique de côté

Ingurgitant sans trêve, des programmes de loisir.

 

Consommation rythmée par la publicité,

Raison d’être des chaînes –toujours pour s’enrichir-,

Immersion forcenée dans un monde de dépense

 

Censure vite appliquée aux sujets qui déplaisent,

Respect imposé de leur nouvelle bienséance

Informer, déformer, le Vrai en parenthèse !

 

Carnages et conflits étalés sous nos yeux,

Reportages obscènes de peuples malheureux :

Indécent voyeurisme, sur l’écran dernier cri.

 

Paris, 26 novembre 2016

………………………………………………………………….

PS : J’ai mis ce poème dans deux catégories de ce blog, celle de « Poésies des élèves », et l’autre intitulée : « Education aux médias (de masse) ». Concernant cette dernière, le poème développe un point de vue critique, et même acerbe, sur la télévision, mais il ne s’agit évidemment pas d’ « Education aux médias », à proprement parler.

M. Hudault

Le métier du journalisme et les sources

Définition du mot journalisme : « Profession de ceux qui sont chargés, au sein d’un média, de la collecte, du traitement ou de la présentation des informations. » (Le Petit Larousse 2007).

Les  journalistes recherchent et constituent eux-mêmes des sources d’informations.

Liens sur les relations des journalistes et des sources :

http://www.deontologiejournalistique.be/telechargements/guide_des_bonnes_pratiques.pdf

Lire ce document pdf de la p. 7 à 9.

http://www.deontologiejournalistique.be/telechargements/13%2011%2015%20AfficheDEF%20pour%20impression.pdf

Lire les articles 1 et 4 d’ «I Informer dans le respect de la vérité» .

Les sites du CLEMI

Le sigle CLEMI signifie : le « Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information ».

« Le projet du CLEMI

Le CLEMI est chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif français depuis 1983. Il a pour mission d’apprendre aux élèves une pratique citoyenne des médias. »

Source : http://www.clemi.org/fr/qui-sommes-nous-/

Avec ce lien ci-dessous, vous vous rendez sur le site du CLEMI, sur le plan national :
http://www.clemi.org/fr/

Vous y trouvez de nombreuses ressources concernant les médias.

Au niveau de l’académie de Paris, il existe un site du CLEMI spécifique. Sur celui-ci vous trouvez aussi de nombreuses ressources concernant les médias.

Lien : http://clemi.scola.ac-paris.fr/

Les élèves qui travaillent sur un sujet concernant les médias pour les TPE ont intérêt à utiliser les sites du CLEMI.

Méthode pour évaluer, critiquer, sélectionner l’information

 

Bonjour,

Aussi bien dans un travail de recherche documentaire, que dans sa vie de citoyen, évaluer, critiquer l’information est une activité intellectuelle indispensable qui aide à acquérir des connaissances meilleures, et permet de demeurer un esprit plus libre.

Voici, d’une part,  un texte de réflexions générales sur l’esprit critique et de présentation de ma méthode pour évaluer, critiquer l’information, et d’autre part, ma grille d’évaluation et de critique de l’information, qui en constitue la synthèse.

Pour les réaliser, j’ai utilisé de nombreuses sources que je vous indique. Il est d’ailleurs possible que certaines propositions pédagogiques vous conviennent mieux que les miennes. Je vous encourage à exercer votre esprit critique, et à utiliser les grilles d’évaluation qui auront vos préférences.

Cordialement,

M. Hudault

evaluer, critiquer l_information 12

Conseils de M Hudault pr présent rfces 7

Médias et esprit critique

Bonjour,

 

Je vous communique ce document que j’ai rédigé et  intitulé Se « défier », exercer son esprit critique devant les informations et les messages communiqués par les médias. Il vise à susciter la propre réflexion des lycéens vis-à-vis des  informations et des messages communiqués par les médias, et de leur faire mieux percevoir l’influence par eux exercée sur les citoyens.

M. Hudault

Esprit critique devant les médias 3